Offrir de la chance

Je suis une personne plutôt superstitieuse depuis le plus loin que je me souvienne. Je ne passe pas sous une échelle, j’évite de casser des miroirs et je n’aime pas les vendredis 13 (entre nous, je n’aime pas le nombre 13 du tout). Autant les chats noirs ne me font pas d’effets, autant pour le reste ce n’est pas du tout gagné. Si je pouvais me faire un stock de fers à cheval et de trèfles à quatre feuilles, croyez-moi que je n’hésiterai pas une seule seconde, histoire de provoquer un peu de chance. Car oui, je ne suis pas si chanceuse que ça pour le coup. D’ailleurs, n’avez-vous jamais fouiné dans un champs de trèfle dans l’espoir de mettre la main sur ce Saint Graal ? Moi si, allant même jusqu’à couper une feuille de deux trèfles à trois feuilles pour les coller encore et ainsi n’en former plus qu’un à quatre (genre je suis la seule à l’avoir fait).

Lire la suite »

Publicités

7 phobies que je ne comprends pas

On le sait tous : tout le monde a peur de quelque chose (et que ceux qui me disent le contraire arrêtent de mentir non mais !). De ce côté-là, je suis exactement comme vous et moi aussi, j’ai plusieurs phobies. Pour tout vous avouer, je suis coulrophobique (peur des clowns), odophobique (peur du dentiste, actes médicaux ou chirurgicaux en bouche), belenophobique (peur des aiguilles) et aerodromophobique (peur des voyages en avion). A côté de ça, on rajoute un bon vertige.  Bon, j’ai aussi peur des araignées, des serpents et des vers de terre (en gros, tout ce qui n’a pas de pattes ou qui en a trop). Pas mal non ?

Lire la suite »

Un jus de citrouille, mes chers moldus !

Ce qui est si bien avec l’automne, c’est que c’est la saison des courges, citrouilles et autres cucurbitacées. Et qui dit citrouilles dit jus de citrouille ! Evidemment, la grande fan de Harry Potter que je suis ne peut qu’être ravie et enjouée. N’oublions pas qu’il s’agit d’une boisson très dégustée dans le monde des sorciers, et d’autant plus à Poudlard ! Alors, si on se consolait du fait de ne pas avoir encore reçu notre lettre d’admission à l’école de sorcellerie en buvant un jus de citrouille nous aussi ? (Entre nous, je suis sure qu’on nous a envoyé un hibou aussi étourdi qu’Errol).

Lire la suite »

Byebye les débardeurs et les flemmes-en-rose

L’année est passée à une vitesse vertigineuse. J’ai du mal à me dire que l’on est déjà mi-octobre. Les jours commencent peu à peu à raccourcir et la fraicheur pointe le bout de son nez. N’est-ce donc pas le bon moment pour vous présenter le dernier look léger de l’année avant de vêtir les gros pulls ? Profitons une dernière fois des doux rayons de soleil (inexistants à Montpellier aujourd’hui) et de nos après-midis à flâner en débardeur le long de la mer. En attendant, on sort les flamants roses et on y va !

Lire la suite »

Mes petits complexes non adorés ..

Tout le monde a des complexes, et d’ailleurs, moi la première. Je complexe sur la bosse de mon nez, sur mes dents qui ne sont absolument pas droites ou encore sur le petit bourrelet de mon ventre bien présent. Certaines vont me dire que je suis bien, que je n’ai pas à complexer comme ça. Certes, mais il s’agit de mon ressenti et pour le coup, c’est difficile à faire partir. Seulement, je sais que je ne suis pas la seule personne sur cette Terre à avoir des complexes : on en a tous malheureusement. Que ce soit un nez trop grand, une poitrine inexistante, de larges hanches et j’en passe, chacun a les siens. Sauf qu’il ne faut pas oublier une chose importante : ils ne font pas de nous la personne que l’on est. On peut vivre avec eux, en les acceptant, en nous acceptant.

Lire la suite »