Un peu de blabla ne fait pas de mal

Salut salut ! Je vous avoue qu’aujourd’hui, je n’ai pas spécialement préparé d’article en particulier. Non, en fait, j’avais tout simplement envie de parler, de vous parler. Je vous préviens donc que ce ne sera pas du tout structuré comme je vous écris comme ça, comme ça me vient, comme si j’étais juste en face de vous. Parce qu’il y a des moments où j’en ai besoin, où j’ai tendance à tout remettre en question et où j’ai juste envie de bien tout mettre à plat dans ma tête. Aujourd’hui, c’est un jour comme ça, comme il y en a dans une vie. Car oui, tout ne peut pas toujours aller pour le mieux (et ce serait mentir que de prétendre le contraire). Alors asseyons-nous un petit peu, armons-nous d’une bonne tasse de thé et parlons ensemble, juste vous et moi (enfin beaucoup moi).  

Je pense que j’arrive à un moment de ma vie où j’ai envie de tout remettre en question. Je plaquerais bien tout afin de pouvoir tout recommencer à zéro. Et pourtant, je sais que concrètement, je ne suis pas pas à plaindre. J’ai un toit au dessus de ma tête, une famille, un travail qui permet que je ne sois pas en train de mourir de faim sur le bas-côté de la route, un chéri. Que devrais-je vouloir de plus ?

Je me pose de plus en plus de questions : sur ma vie, sur mon boulot, sur mon blog. Sur tout en fait.

Le travail et la vie

Je suis actuellement en CDI depuis cinq ans et j’ai une envie folle de faire autre chose, de voir d’autres horizons professionnels. Mais vais-je réussir à tout plaquer pour cela ? Ne serait-ce pas un peu plus judicieux d’attendre quelques mois encore histoire de mettre un peu de sous de côté avant ?

Je n’ai jamais su quoi faire exactement dans ma vie parce que je suis de ces personnes qui voulaient tout faire en même temps et je n’ai jamais réussi à me dire « Je veux faire ça comme boulot !« . Non, je voulais être journaliste, maitresse d’école, correctrice/relectrice, assistante de vétérinaire, secrétaire, et j’en passe des meilleures.

J’ai pris un rendez-vous afin de faire un bilan de compétences et ainsi réussir à me trouver un vrai projet professionnel. Pour le coup, je suis ouverte à diverses options et mes critères sont assez réduits. Je ne veux juste plus travailler les week-ends et jours fériés. En effet, je travaille en ce moment dans la Grande Distribution, donc comment vous dire que je n’ai pas eu un véritable « week-end » depuis bien longtemps. J’ai également choisi de travailler les dimanches en plus afin de réussir à arrondir mes fins de mois qui étaient véritablement catastrophiques (mais pour le coup, l’ambiance qu’il y a là-bas est très bonne que cela ne me gêne pas, d’autant plus que je n’y suis que le matin). Cependant, j’arrive à un tournant de ma vie où je commence à avoir envie de fonder une famille et où j’aimerais aussi me faire des week-ends en amoureux quelque part, des samedis shopping avec mes copines et/ou à bronzer à la plage, des jours fériés à faire des barbecues tout en profitant de la rivière. Oui, j’ai envie d’avoir une vie. Je me dis que je n’ai pas d’enfants pour le moment, mais le jour où j’en aurai, j’aurai vraiment envie de partager tous ces petits moments avec eux.

dream

J’aimerais vraiment travailler à mon compte, de chez moi et ainsi pouvoir gérer mon emploi du temps comme bon me semble. Seulement, ce n’est pas la chose la plus facile au monde et entre nous, je ne serais pas spécialement quoi faire pour y arriver. Je ne compte pas devenir blogueuse à plein temps pour le moment car ce serait aller droit dans un mur financièrement (et mon blog ne me permet absolument pas d’en vivre) ni même vivre de ma boutique de bijoux fantaisies.

J’ai aussi la folle envie de déménager, de changer de ville et ainsi de pouvoir prendre un nouveau départ. Mais pareil, dans le fond, je suis une flippée de la vie pour cela. Sans doute que je pense trop, sans doute que l’aspect financier me bloque aussi pour le moment.

Le blog

Comme vous le savez, cela va faire bientôt trois ans que je suis blogueuse. Avant d’atterrir sur WordPress, je me trouvais sur Overblog. Sauf que j’ai décidé de faire un changement de plateforme en Août 2015, presque un an après la création de mon blog. Je ne le regrette pas du tout vu que je préfère largement WordPress. J’arrivais à maintenir un rythme de deux voire même trois articles par semaine. Je vous avoue que je planifiais souvent les articles à l’avance afin de ne pas me laisser distancer par le temps et ainsi de ne pas à avoir à les écrire à la dernière minute. Cependant, et ce depuis quelques jours, je suis repassée à un article par semaine. En réalité, j’ai envie d’écrire lorsque j’en ressens l’envie et non pas à tout prix à deux jours bien fixes comme c’était le cas. C’est avant tout mon blog et je l’ai lancé par passion. Je ne veux en aucun cas qu’il ne devienne une contrainte. C’est pour cette raison que je vous annonce donc que j’ai pris la décision de vous écrire juste lorsque j’en ai envie. Il se pourra donc qu’il y ait deux articles par semaine parfois, comme il pourra également en avoir juste un par d’autres moments. J’ai besoin de m’accorder un peu plus de temps pour moi. Cela ne veut absolument pas dire que je vais déserter le blog, bien au contraire ! Je vous partagerai également des anciens articles sur ma page Facebook de temps en temps (et d’ailleurs, il faut aussi que je la reprenne en main entièrement !).

coffee-flower-reading-magazine

J’ai aussi envie de le « professionnaliser » un peu plus en ayant ENFIN mon propre nom de domaine et en le mettant sur « wordpress.org« . Je ne sais pas encore si je m’en sentirai capable de faire la migration seule, ou si je pourrais trouver quelqu’un pour m’aider (d’ailleurs, si vous vous y connaissez, faites moi signe mes licornes !).

Je me demande également si être blogueuse est fait pour moi, si je suis vraiment « légitime » d’en être une ou pas. Après tout, pourquoi vouloir l’être ? Que puis-je apporter que d’autres n’ont pas fait ? Qu’est-ce qui donnerait envie de me suivre  dans le fond ? Est-ce que j’ai une véritable place dans la blogosphère ? Je ne vous cache pas que ce monde n’est pas tout rose, qu’il y a des véritables coups bas parfois (et même souvent) et que le monde de paillettes et de licornes n’est pas vraiment présent ici. Parfois, quand je dis que je suis blogueuse, on me balance à la tronche des remarques du genre « Ouais, et ça te rapporte quoi en fait ? » ou bien « Ça sert à rien ce que tu fais« . Doit-on obligatoirement faire quelque chose qui doit nous rapporter et ne peut-on pas juste vivre notre passion comme bon nous semble ? Je n’ai pas choisi d’avoir ce blog pour obtenir une notoriété, et oui, cela ne me rapporte rien d’un point de vue financier. Seulement, je m’en bats les ovaires de ça. Je tiens ce blog parce que j’aime ça tout simplement, parce que vous écrire me fait du bien, pour vous partager mes trouvailles et mes astuces. Et d’ailleurs, je ne peux que vous renvoyez à cet article-ci sur le pourquoi du comment.

Mais sinon

A part ça, j’avais vraiment besoin de mettre les choses à plat ici. Je vous avoue que ça m’a fait du bien de retranscrire noir sur blanc ce qu’il se passe actuellement dans ma petite tête (parce que parfois, elle est juste sur le point d’exploser). Je tiens aussi à vous remercier pour tout, parce que c’est avant tout grâce à vous si le blog en est ici aujourd’hui. Merci pour vos commentaires, vos likes, vos petits messages sur les réseaux sociaux. Merci à vous d’être chaque jour un peu plus nombreux à me suivre. Vraiment, ça me touche au plus haut point.

sign5

 

Publicités

4 réflexions sur “Un peu de blabla ne fait pas de mal

  1. Merciiiiii pour ton article qui me fait moins me sentir seule. Exactement dans la même situation un chéri, un boulot, un toit… Mais aucun épanouissement réel. Beaucoup de remise en question je prends le risque de ne plus continuer mon travail dont le contrat prend fin en septembre mais qui serai renouveler. Je me dirige sur une VAE pour obtenir un diplôme et peut-être changer de voie ( que je n’ai toujours pas trouver) lol. Envie d’arrêté le blog, de changer de pays… Bref comme je te comprends. Bon courage pour la suite et au pire on monte un comité mdr

    J'aime

  2. Woah avec ton article, tu m’a foutu une sacré claque … Moi aussi je me pose énormément de questions, aussi bien sur ce que j’ai envie de faire, de devenir et surtout ma plus grosse bête noire ; le milieu professionnel.
    J’ai enchaîné beaucoup de déceptions à ce niveau là, et j’avoue être de moins en moins emballée. Je ne sais plus de quoi j’ai envie. D’ailleurs rien que d’écrire ces quelques lignes, j’ai la gorge qui se serre et les larmes aux yeux. Parce que j’ai ce sentiment d’être constamment paumée, sans savoir quoi faire pour lutter contre ça. D’être trop souvent incomprise aussi.
    Alors je comprend parfaitement ton ressenti … Pourtant comme toi j’ai tout pour être heureuse, mais je sais que parfois ça ne va pas. Comme tu le dis si bien, ma tête est sur le point d’exploser !

    J’espère que tu trouvera ce dont tu as besoin ❤ En tout cas si tu as besoin de discuter n'hésite surtout pas ma belle !

    J'aime

    • Je pense que l’on a juste ete mal aiguillé lorsque l’on était jeune. On nous a tellement vanté les filières générales en nous rabâchant qu’on devait à tout prix avoir son bac et bla-bla-bla et au final, les filières pro passaient à la trappe. Pas un mot sur les bts ni rien. Alors qu’on aurait sans doute trouvé notre voie des le début

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s