Je ne suis pas végane

Je suis consciente que cet article ne va pas plaire à tout le monde, qu’il peut faire des polémiques mais il faut savoir que ce n’est absolument pas mon objectif en l’écrivant. Avant toutes choses, j’aimerais cependant que tout soit bien mis au clair et que les commentaires restent polis et respectueux pour tout le monde. Je pense que nous pouvons parfaitement débattre ensemble et que tout soit fait dans le respect de chacun. Parler oui, débattre oui. Etre insultant non.

Je ne suis pas végane. Voilà, la bombe est lancée. Il faut savoir que j’ai été végétarienne pendant un long moment lorsque j’étais plus petite. Il était totalement impossible pur moi de manger de la viande. Qu’est-ce qui a produit ce déclic dans ma tête ? J’ai regardé le 12/45 sur TF1 et il y avait un reportage sur des usines. On y voyait des centaines de filets de poulets en train d’être mis en barquettes et juste après ils montraient des milliers de petits poussins tous entassés les uns sur les autres. Le choc total dans la tête d’une enfant de sept ans. Je me souviens avoir regardé ma maman et lui avoir demandé « Mais maman, le jambon c’est aussi un animal ? ». Quand j’ai vu sa réponse affirmative, j’ai repoussé mon assiette en décidant de ne plus y toucher et de ne plus vouloir en manger.

frites

Et pourtant, je m’y suis remise sept/huit ans plus tard. Enfin, je ne mange pas de tout. Je refuse de manger du cheval, du lapin, du canard, du veau et de l’agneau. En gros, il m’arrive de manger du boeuf, du poulet et du porc. Cependant, il faut savoir que je n’en mange que très très peu et que je l’achète en boucherie le plus possible. Alors oui pour certains cela ne change pas grand chose, mais ça compte pour moi.

salade

Je n’ai aucun soucis avec les personnes véganes. Je trouve juste que certaines sont bien trop extrêmes dans leur façon d’agir. C’est une chose de l’être mais ça reste avant tout un choix et on ne peut pas obliger tout le monde d’en faire de même. Et c’est ça qui me gonfle avec le véganisme : toutes ces personnes extrêmes et intolérantes envers le choix des autres. Certes, c’est une très noble cause, je ne dis pas le contraire. Moi même j’aimerais réussir à en faire autant. Seulement, je ne cuisine pas et pour le coup, quand je me tape des journées de dix/douze heures, je n’ai pas le temps de le faire du tout. Alors souvent je me fais un truc à la va-vite et puis basta. J’essaye tant bien que mal de manger équilibré et je privilégie les produits de ma région quand je peux ainsi que de manger des fruits et des légumes de saison.

Ce n’est pas parce que nous ne sommes pas véganes ni même végétariennes que nous n’aimons pas les animaux. J’en mange très peu et pourtant je les adore. D’ailleurs en y repensant, les fois où j’en mange principalement ce sont les fois où je suis invitée chez quelqu’un. Parce que oui, je ne me vois pas refuser de manger quelque chose que mon hôte aurait mis du temps à cuisiner et je ne me vois pas non plus apporter mon tupperware là-bas.

salade tomates

Je pense qu’il faut arrêter de jeter la pierre à ceux qui ne sont pas véganes. Je n’ai pas envie de voir le véganisme comme une secte, et pourtant, c’est parfois l’impression que cela me donne (un peu comme les femens avec le féminisme). Je pense que chacun fait ce qu’il veut. On peut tout de même informer les gens, les aider à manger de façon plus équitable, mais les obliger en les insultant et les rabaissant n’est pas la bonne solution.

Je vous avoue que cet article n’est pas vraiment organisé et que je vous écris sur le tas, parce que j’avais besoin d’écrire là-dessus et d’en parler. Oui, je mange de la charcuterie, oui je mange du fromage et j’aime ça. Je ne dis pas non à un yaourt ou bien à un apéritif tapas. Le Mcdo est mon ami lui aussi et j’attends le retour du Big Tasty. Le fait que je sois blogueuse doit-il changer ça ? Il y en a pleins qui ne sont pas véganes après tout. Doit-on leur jeter la pierre pour autant ? Je ne pense pas non.

De mon côté, êtes-vous végane ? Si oui, comment cela vous est « arrivé » ?

sign3

Publicités

15 réflexions sur “Je ne suis pas végane

  1. Je suis vegane depuis 4 ans et j’ai 48 ans. Partant de ce postulat, je ne pourrais jamais juger quiconque, je serai mal placée (et puis de toutes façons, je ne juge pas de manière générale, à chacun son chemin). Nous sommes des omnivores, donc tout régime si équilibré est possible. Ce qui est par contre un fait sociétal est que la viande d’aujourd’hui est issue d’élevages immondes et bourrée de pesticides, antibiotiques. çà, c’est un fait qu’on ne peut nier… Quant à l’amour, c’est un autre concept. Je suis travailleuse sociale et beaucoup de parents déviants aiment sincèrement leurs enfants mais leur causent du tort. On peut aimer de mille façons. Concernant la condition animale de notre époque, il s’agit surtout de la considérer éthiquement afin de voir évoluer leurs conditions de vie. Je suis vegane mais n’en fréquente pas, je ne fais pas çà par effet de mode, c’est ma nature profonde déconditionnée (j’ai abandonné la voiture, les produits industriels, la TV aussi..). Mais c’est bien d’en parler, autour de moi, tout le monde m’en parle sans que je le fasse. C’est que çà questionne. L’éthique est un cheminement. C’est de cela dont il est question dans le veganisme, au delà de l’amour. Les tribus indigènes qui vivent de la chasse ont un comportement éthique, pas nos sociétés occidentales qui ne respectent plus rien. Je pense que c’est dans cette réflexion que nous devons faire évoluer notre paradigme de surconsommation. C’est ce qui me révolte plus qu’un régime carné en soi puisque nous sommes omnivores. Accéder à la viande abattue à la seconde sans prendre en considération la Vie d’un geste machinal dans les supermarchés a complètement fait oublier qu’il s’agissait d’une vie. Bref, très long sujet important… Bonne soirée

    J'aime

  2. Article très intéressant et vrai.
    je ne suis pas Végane même si j’adore leur recettes. je ne suis pas végétarienne bien que ,comme toi, je ne mange plus certaines viandes comme le lapin, le veau, l’agneau, le cheval etc….bref me reste la volaille, un peu de charcuterie (italienne oblige 😉 ) et le poisson. Pour le moment ce style alimentaire me convient bien, peut être qu’un jour je basculerais …..
    Bonne journée

    J'aime

  3. Très intéressant cet article…
    Je suis végétarienne depuis un an. Et je suis en plein défi vis à vis de moi-même : une semaine 100% vegan.
    Je suis ravie de ce régime alimentaire qui ME correspond parfaitement. Je n’arrive plus à manger de la viande (pourtant j’adorais ça) et manger des oeufs et du fromage commence à me paraître hypocrite dans ma démarche. Néanmoins, je fais les choses à mon rythme, à ma façon et comme je le peux et surtout surtout sans jamais juger personne ! Les végétariens et le végétaliens sont bien trop souvent jugés : je sais ce que c’est que d’être pointée du doigt parce qu’on mange ci ou qu’on ne mange pas ça. Alors je ne le ferai pas ! Le véganisme est quelque chose de plus en plus important dans ma vie mais ça me regarde et encore une fois chacun fait comme il veut et comme il peut ! 😉

    J'aime

  4. Cet article est plus que juste. Je suis devenue vegan progressivement (végétarienne puis semi vegan puis complètement ces dernières années) . Être vegan est une très bonne chose oui, j’ai décidé de le devenir pour raisons de santé et aussi car je suis bouddhiste mais cela n’a jamais influencé mes pensées. D’ailleurs, je ne partage pas toutes les valeurs du veganisme (surtout en ce qui concerne le jugement des autres) même si je ne consomme absolument aucune matière animale. Rien ne m’empêche de cuisiner non vegan pour ma famille et mes amis comme il figure sur mon blog par exemple, tout simplement car chacun ses choix et il est important de respecter ceux qui ne sont pas les nôtres.

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour.
    Malheureusement, vous aurez toujours beaucoup plus de carnivores pour vous rassurer dans votre choix que de vegans pour vous ouvrir les yeux.
    Etre vegan n’a rien d’extrême, c’est même assez simple, ça demande surtout des convictions. Finalement, la seule chose qui vous paraît peut-être extrême, c’est qu’un vegan puisse vous rappeler que votre alimentation n’est pas éthique. Car la remise en question est trop violente pour vous. Je suis surprise que votre seul argument pour défendre une alimentation carnivore soit le manque de temps et d’énergie. Je ne suis pas une grande cuisinière et je cuisine sans produits animaux avec facilité et variété, tout en étant en parfaite santé. C’est d’autant plus surprenant que vous avez écrit votre article en juin 2017 : en 2017, il est SUPER simple de manger végétarien, simple aussi de manger végétalien, et simple aussi d’avoir un mode de vie vegan. Votre article ressemble à un aveu de désolidarisation vis-à-vis des animaux et je trouve ça super triste ! Ce qui me surprend aussi : je crois que vous confondez, les animaux ne cherchent pas à être aimés (ils s’en foutent) mais à être respectés.

    Aimé par 1 personne

    • C’est mon point de vue. Je trouve que certains vegans sont convaincants tandis que d’autres passent seulement leur temps à critiquer et à être trop extremiste parce que « ce que les autres font c’est de la merde ». Je pense que chaque personne est libre de faire ce qu’elle veut quand même.
      Je ne suis pas une personne qui mange beaucoup de viande de base. Je peux m’en passer et ne manger que des légumes s’il l’envie m’en dit. Alors certes je mange un peu de viande et j’adore le fromage, mais je fais attention tout de même à leur provenance. Alors peut être que pour vous ce n’est rien, mais pour moi ça compte tout de même

      J'aime

  6. Personnellement j’essaye de me faire quatre à cinq repas végétalien (et non pas végétarien) par semaine car je vois de très très bon résultats sur la qualité de ma peau mais par contre je ne pourrai jamais m’inclure à 100 % dedans car je suis une pure carnivore, j’aime beaucoup trop la viande !

    Très très bon article et comment te dire que tes photos sont juste sublimes ! 😘

    J'aime

    • Oui c’est vrai que ça a un bon impact sur la peau !

      Merci merci ! En revanche les photos ne sont pas de moi, je les ai prise sur un site où elles sont libres de droits et je les trouvais superbes et tops pour mon article

      J'aime

  7. Non, j’aime trop la nourriture
    Le fait d’aimé le fromages est impossible que j’y sois.

    Par contre, je ne mange pas une tonne de viandes. Je passe des semaines et des mois sans en manger.

    Par contre je trouve également que les gens sont bien trop excessif pour certains.

    Beaucoup d’effet de mode … Tout comme le sans gluten 😑

    J'aime

  8. Ton article est très juste je trouve.
    En tout cas j’ai le même ressenti que toi sur ce sujet.
    Je comprends ta préférence pour l’achat en boucherie traditionnelle, je fais pareil. J’ai une entière confiance dans mon boucher, il est très respectueux des produits qu’il vend et d’ailleurs on le ressent à la qualité de la viande.
    J’aime les animaux également, je suis toujours la première à me mettre en 4 pour les aider…
    Mais tout comme toi, le temps pour cuisiner me manque et dans le « milieu Vegan » soit tu cuisines soit tu payes super cher tes produits tout faits. On est 5 à la maison donc je n’ose même pas imaginer le budget que ça représenterai ( carrément indécent à mon avis )
    Enfin bref, merci pour ton bel article
    Passe un bon dimanche
    Bises
    Clementine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s