Ballerina

Dimanche 27 Novembre, j’ai eu l’occasion d’aller voir Ballerina en avant-première. Comme vous le savez déjà, j’aime beaucoup les dessins animés. Celui-ci m’interpelait encore plus étant donné qu’il évoquait un domaine que j’apprécie beaucoup : la danse. J’ai fait plusieurs années de danse dans ma jeunesse, j’en étais véritablement passionnée et je me donnais à fond dedans tellement j’aimais ça. Alors de voir qu’un dessin animé tournait autour de ce sujet, comment vous dire que j’étais plus que ravie !

Synopsis

Félicie, une jeune petite orpheline bretonne, n’a qu’un seul rêve : devenir danseuse. Lorsque son meilleur ami Victor, un inventeur amateur, lui montre une photo de l’Opéra de Paris, elle ne souhaite alors qu’une chose : y aller. Les deux enfants mettent alors en oeuvre un plan pour s’échapper de l’orphelinat et se rendre dans la capitale. Félicie devra alors se battre jusqu’au bout pour réussir à toucher son rêve du bout des doigts.

Pour voir la bande annonce, ça se passe par ici.

ballerina3
© GAUMONT DISTRIBUTION

Ce que j’en ai pensé

Pour tout vous avouer, je ne suis mais alors pas du tout déçue de ce film d’animation ! Au contraire, il m’a énormément plu et je me suis franchement régalée du début jusqu’à la fin. Les personnages sont attachants et on aime les suivre tout le long.

Félicie m’a beaucoup plu. C’est une petite fille joyeuse qui ne baisse pas les bras et qui veut aller au bout de ses rêves. Elle est forte et déterminée à atteindre son objectif. Sa passion pour la danse l’emmène loin et la pousse à se surpasser de jours en jours.

ballerina2
© GAUMONT DISTRIBUTION

On retrouve tout de même un petit côté « Anastasia » dans ce film : l’héroïne est rouquine (Ana est auburn), elles sont orpheline toutes les deux et se rendent sur Paris. De plus, Félicie garde une boite à musique auquel elle tient beaucoup comme il s’agit d’un souvenir de sa mère, boite à musique que l’on retrouve aussi dans Anastasia.

Les décors de Paris sont superbes ! C’est vraiment bien fait et on est transporté littéralement. J’ai juste relevé un léger anachronisme avec la présence du drapeau breton qui, il me semble, n’existait pas encore à cette époque. Autrement, le reste est vraiment bien !

ballerina1
© GAUMONT DISTRIBUTION

La seule chose que je trouve un peu dommage est le fait que l’on ne sait pas vraiment ce qu’il s’est passé à propos des parents de Félicie. On sait seulement qu’ils sont morts et que sa maman était passionnée de danse elle aussi (et donc qu’elle a transmis cette passion dévorante à sa fille). Mais pas plus. J’aurais aimé en apprendre un peu plus de ce côté-là et savoir comment s’est passé son enfance.

ballerina
© GAUMONT DISTRIBUTION

Pour conclure

Comme je vous l’ai dit un peu plus haut, j’ai vraiment aimé ce film d’animation. Félicie réussit à nous partager sa passion pour la danse. Je suis sortie de la salle avec une idée en tête : vouloir m’y remettre !

L’avez-vu ? Qu’en avez-vous pensé de votre côté ?

sign3

 

Publicités

4 réflexions sur “Ballerina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s