Le harcèlement des femmes

En prenant le tram dernièrement, je suis tombée sur cette campagne contre le harcèlement des femmes dans les transports en commun. Et je me dis que c’est quand même fou que l’on ait besoin d’en faire, tellement ça me parait anormal qu’une telle chose arrive. J’ai déjà vu une jeune fille se faire embêter dans le tramway, le soir. Et je m’étais permise d’intervenir, tant elle était paniquée et que personne ne faisait strictement rien. Je l’ai donc prise avec moi, ce qui n’a pas plu à l’homme (fortement alcoolisé sur le coup) qui n’a rien trouvé d’autre à faire que d’exploser une bouteille contre le siège à côté de moi, m’envoyant alors des morceaux de verre dessus par la même occasion. Et dans ces moments-là, que font les gens autour ? Absolument rien du tout. Ils se contentent soit de regarder le spectacle ou bien alors d’ignorer la scène tout simplement. Cette anecdote s’est passée il y a quatre ans, mais si ça se reproduisait, les choses ne changeraient pas.

Je ne sais pas vous, mais personnellement, je trouve ce genre de comportement tout d’abord lamentable et choquant. Comment peut-on laisser passer ces choses sans même bouger le petit doigt ? Et qu’il y ait besoin d’en faire une campagne comme celle-ci, n’est-ce pas le fait que les choses sont déjà allées trop loin ? Ne pouvait-on rien faire pour que cela soit inutile ?

Je ne trouve pas cela normal qu’une femme soit harcelée, insultée voire bien pire. Que ce soit dans la rue ou bien même sur les réseaux sociaux ou sites de rencontres. Ce n’est pas normal que lorsque l’on se promène dans la rue avec une jupe un peu courte, on se retrouve à se faire klaxonner ou à se prendre des remarques désobligeantes en pleine poire. Non mais franchement, dans quel monde vit-on ?! Si on ne peut même plus s’habiller comme on le veut. Je suis allée passer quatre jours chez mon amoureux en Février. J’ai pris un covoiturage et pour me rendre au point de rendez-vous, j’ai du prendre deux tramways et marcher un peu. Et rien que sur la route, j’ai eu le droit aux appels de phares, au mec qui s’arrête pour me demander mes tarifs alors que je voulais simplement traverser la route. Ce que je portais ? Un short, des collants noirs, un pull, une veste, des bottines noires, un gros sac dans lequel j’y avais mis mes affaires pour ces quatre jours et du rouge à lèvres en guise de maquillage. Cette tenue ne fait pas de moi une péripatéticienne. Je m’habille comme je le veux, parce que j’en ai envie et ce n’était en rien provoquant. En rien mes vêtements ne sont vulgaires et faits pour attirer l’oeil. Je m’habille pour moi et puis c’est tout mince ! Et auquel cas ils le sauraient, je fais un peu ce que je veux et je m’habille de la façon dont j’en ai envie. C’est mon corps, il m’appartient entièrement et ça me regarde.

Une campagne a été faite par le gouvernement. Je vous partage donc les images en questions :

E2-Harcelement-Abribus-Decaux-1185x1750-HD3

E2-Harcelement-Abribus-Decaux-1185x1750-HD

E2-Harcelement-Abribus-Decaux-1185x1750-HD2

Que pensez-vous de tout ça ?

sign

Publicités

10 réflexions sur “Le harcèlement des femmes

  1. Bonjour Még,

    Je suis d’accord avec toi, c’est dingue que les gens ne réagissent pas. Mais je pense qu’en France les gens sont très individualistes, et parfois il y a de l’entraide mais ce n’est pas systématique.
    Je peux comprendre des deux côtés. Soit on aide car on ne supporte pas, et surtout on n’est pas d’accord, on veut éviter qu’il y ai une victime, entre femmes on est plus solidaire (mais pas toujours le cas) Soit on a peur des représailles, et on ne veut pas se mêler .

    Mais dans la rue…j’ai remarqué une chose, il ne faut pas toujours rejeter la faute sur la femme qui s’habille de manière provocante ^^ L’an dernier, j’en ai vu plein de filles en collants ou en jupes à Dublin, et les hommes ,ne les harcelaient pas du tout comme ce qu’on peut voir en France. Est-ce que les dublinoises sont moches donc personne ne les regarde ? ou est-ce que les français sont des « crevards » ? Je pense que c’est plus une question de mentalité ^^

    J'aime

  2. Le harcèlement de rue ou la chose qui me freine a sortir. C’est simple déjà j’évite de sortir toute seule et même quand je ne suis pas toute seule j’essaye d’éviter certains lieux et certaines heures. Mais ça n’empêche que je me prends quand même des remarques, je me fais aborder, siffler. Certains diront peut-être que ce n’est rien de bien méchant, mais quand c’est régulier… Et puis même, c’est un manque de respect terrible. Je ne suis pas provocante, je ne met même plus de jupe, de short ou de robe a moins d’être sûr d’être « bien » accompagné. C’est affreux d’en arriver là…

    J'aime

    • Rien que les sifflements c’est se faire harceler. Et je te comprends rien, ça n’a rien du tout de bien agréable ! Tout comme les insultes qui suivent si tu les ignores

      Aimé par 1 personne

  3. Perso, que ça soit à Béziers ou dans mon petit village actuel, je n’ai même pas besoin de sortir la jupe pour me prendre des remarques ! En décembre ici j’étais sorties à 20h pour aller à une réunion d’association, j’étais en jean, baskets, manteau d’hiver, écharpe et tout et un groupe de gars m’a crié de loin « – eh mad’moiselle ! Y a mon pote là il voudrait qu’tu lui fasses un massage !
    – Ouais un massage du dos !
    – Nan des pieds il a mal justement !
    – Bah nan de la b*** tu crois quoi ! »
    Avant d’éclater lourdement de rire… Heureusement que je n’étais pas loin du lieu de la réunion quoi parce que la rue était déserte et ils auraient facilement pu me suivre…

    J'aime

  4. Je comprends parfaitement ton indignation, et je peux expliquer d’où vient la « non réaction » des gens autour de la personne agressée ou harcelée. Cela s’appelle la dilution de responsabilité. Les gens, lorsqu’ils assistent à ce genre de scène ont 2 choix: agir ou ne pas agir. Hors l’un est risqué pour la personne qui observe ça: celui d’agir. Puis pour ce justifier de sa non-action il se dit « De toute façon, pourquoi ça serait a moi d’agir? Il y a plein d’autres personnes. Pourquoi moi? »
    C’est pour cela que lorsqu’on est victime d’une agression ou d’un harcèlement, il faut désigner une personne, dire « Toi! aide moi! ». C’est dificile a faire mais c’est la seule solution pour contrer cette dillution de responsabilité.
    Une personne seule ou désignée va plus agir car il en va de sa responsabilité si la personne est victime, et non la responsabilité de tous les gens autour.

    J'aime

    • Ca reste quand même inadmissible de ne rien faire. Je ne comprends pas que l’on puisse rester à côté et ne pas agir. Parce que si les rôles étaient échangés, la personne en question aimerait bien que quelqu’un fasse quelque chose. Il faut y penser à ça

      J'aime

      • Après j’expliquais juste la réponse psychosociale à ce phénomène.
        C est inadmissible mais c’est ce qui est humain. Enfin… dans notre société occidentale. Car pourquoi se risquer pour un inconnu, risquer d’être blessé ou tué?
        Personnellement j’agi, mais je comprends pourquoi les gens ne le font pas, même si je n’accepte pas cela. C est un mécanisme inconscient du cerveau.

        J'aime

      • Après il faut penser que la plupart des gens sont d’un égoisme fou aussi. En ce disant justement « pourquoi est-ce que je le ferai alors que les autres peuvent le faire », c’est être inactif. Alors oui, on peut se prendre des coups, mais au final, si harcèlement se transforme en agression puis bien plus loin, personne n’aura rien fait, c’est comme un délit de fuite. Personne n’aura agi alors qu’il y aurait eu possibilité de faire. En voyant qu’une personne agit, ça pourrait entrainer de nouvelles personnes à leur tour pour aider aussi cette personne agressée.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s